Intervention sur création d’une unité sur la « biodiversité » au sein du service biodiversité, parcs et territoires ruraux au sein de la direction de la biodiversité et de la mer. comité technique du 10 juin 2022

Les éléments contenus dans le document de préparation de ce point soulignent la nécessité de créer une unité biodiversité dans la continuité de la réorganisation du Saf DGA et propose d’opter pour un organigramme rendant plus lisible le chef de filât de la Région en matière de protection de la biodiversité. On peut d’ores et déjà livrer une appréciation générale sur la démarche proposée puis quelques remarques seront effectuées.

Globalement, l’organisation valorisée et plus spécifiquement celle de l’unité « biodiversité » correspond à un fonctionnement déjà à l’œuvre dans le service biodiversité, parcs et territoires ruraux et cela sous l’égide du Chef de service adjoint. Les responsables du service, en accord avec les agents ont souhaité formaliser une organisation déjà opérationnelle.  Il n’y a donc pas sur ce point pour la CGT d’opposition particulière car une concertation a été menée.

En revanche quelques remarques peuvent-être faites :

L’organisation prévisionnelle prévoit une Unité Biodiversité de 7 agents comprenant 1 responsable d’unité A, 1 chef de projet A, 1 chargé de projet A et 5 chargés de mission A.

Or l’organisation actuelle, déjà matérialisé par un organigramme partagé dans le service, est constituée à ce jour de 3 chefs de projets pour les thématiques projets européens (il y en a deux) et biodiversité et aménagement.  Pourquoi passe-t-on de 3 chefs de projet à 1 et pourquoi ne pas attribuer la même qualification à des postes dont les missions sont similaires ?

De la même manière, pour l’unité parcs et territoires ruraux, 4 chefs de projets sont identifiés dans la nouvelle organisation, mais l’annuaire des agents de la région prévoit pour cette même unité des agents tantôt désignés comme des chargés de projet et tantôt désignés comme des chefs de projet. Quels sont les critères utilisés par la DRH pour classifier les postes dont les missions semblent similaires ? Pouvez-vous nous expliquer quelle est la différence entre un chef de projet, un chargé de projet et un chargé de mission ?

Par ailleurs, une inquiétude remonte de certains agents du service sur les missions de secrétariat. Seul un poste est prévu, celui d’assistant de catégorie B, pensez-vous que cela sera suffisant pour un service de 25 personnes ? Pour votre information, les agents du service estiment que c’est insuffisant.

La CGT votera pour ce rapport.

Imprimer .PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.