Déménagement ! Battons-nous pour améliorer nos conditions de travail

Désormais tous les agents ont eu une présentation du futur déménagement. Tout le monde a donc pu se faire sa propre idée et a constaté tout ce qu’il nous reste à gagner pour ne pas voir se détériorer nos conditions de travail et notre capacité à exercer nos missions.
La CGT luttera pour ne pas laisser transformer un beau projet en une catastrophe pour les agents et le service public.
En effet, alors que l’achat de bâtiments est une chose positive permettant de rompre avec les dépenses dispendieuses de location notamment de Grand Horizon, alors que l’exécutif investi 160 millions d’euros, alors que les agents devraient se réjouir de quitter des bâtiments vétustes, l’insatisfaction est à son comble et nous avons de quoi être inquiets !
L’erreur a été de choisir des bâtiments contraints et non pas de prévoir une construction adaptée à une administration. Les contraintes de ce bâtiment nous renvoient à ce que nous connaissons de Grand Horizon (impossibilité de faire des bureaux au milieu par exemple) … Plutôt que de penser en terme de besoin d’une administration qui doit rendre un service public de qualité, il faudrait désormais faire entrer tous les besoins dans des cases préformatées.
L’administration de demain mérite mieux !
Une fois de plus, les choix n’ont été discutés avec personne, les personnels et leurs représentants arrivant en bout de chaîne. L’administration du XXIème siècle doit être pour la CGT une administration ouverte sur les citoyens, retrouvant les missions pleines et entières du service public, où leurs missions sont respectées

 

Nous n’opposons pas les espaces communs, espaces de détente et espaces de travail !
La CGT continue de revendiquer une baisse du temps de travail afin que les agents choisissent leur mode de détente et de loisirs et les exercent en dehors du temps de travail, avec les personnes de leurs choix, dans les lieux qu’ils souhaitent
Les agents attendent de leur lieu de travail qu’il soit un lieu adapté au travail et aux missions de service public. Le premier des respects et du bien-être est de changer en urgence les méthodes de management !

Grâce à notre détermination, aux nombreuses pétitions signées, l’open space total a disparu et des cloisons sont apparues. Beaucoup reste à faire !

Nous exigeons des PORTES aux bureaux !

Nous demandons à ce que les bureaux soient configurés pour deux et que le travail soit fait avec les directions pour rattraper les erreurs ! Nous demandons que soient prévus des bureaux au sein des directions pour les agents des Maisons de la Région (certaines directions ont environ 15% de leur effectif concerné)

Nous exigeons l’augmentation des places de parkings : 200 places ce n’est pas suffisant

Nous demandons à ce que soient revues les méthodes de rangements et l’ameublement (armoires, caissons, bureaux d’angle, affichage des cartes et tableaux…)

Nous demandons à ce que les agents aient accès aux locaux des organisations syndicales et donc que soient prévus des locaux syndicaux dans les nouveaux bâtiments

Nous demandons que soit envisagé pour les sols autre chose que de la moquette et que les conditions de travail des personnels du nettoyage soient améliorées

CE SONT LES REVENDICATIONS LES PLUS URGENTES ! BATISSONS ENSEMBLE NOS LOCAUX DE DEMAIN CONTACTEZ LA CGT

 télécharger le tract

retrouvez également une sélection d’articles complets sur les nuisances et dégradation des conditions de travail liées à l’open space

LIRE : pourquoi il faut en finir open space NouvelObs 22-06-17

LIRE : Open space Usine Nouvelle

tract : un déménagement ? Non une réorganisation brutale !

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

8 réactions

  1. Le groupe de travail n’a jamais été informé qu’un étage serait « neutralisé ».
    Donc le ratio par m2 qu’on nous avait annoncé était faux !
    Quelle concertation ?

    1. bonjour
      oui en effet, le ratio par m2 peut donc évoluer. Nous revendiquons d’avoir le ratio réel une fois les espaces neutralisés décomptés. Puis un nouveau ratio aussi le choix avait été fait de privilégier les espaces de travail et la qualité des conditions de travail par rapport à des espaces dédiés à la détente ou aux services (de type salle de sport, conciérgerie….)
      quant à la concertation… elle n’en porte (sans mauvais jeu de mots vu qu de porte il n’y en a plus) que le nom…
      La CGT contiue de recueillir les demandes des agents, de consulter les experts en conditions de travail et en santé et vous proposera très rapidement des actions collectives et des propositions concrètes
      merci de votre message

  2. Ce n’est pas tant la qualité de la moquette qui est importante ( elle diffusera toujours des particules dans une moindre mesure), que les colles utilisées pour la fixer et qui relarguent les COV (composés organiques volatils, cancérigènes). D’où la préférence pour des planchers bois flottant, ou posés plutôt que des dalles ou moquettes collées. Dans le même esprit, les peintures ou revêtement muraux sont à choisir sous forme aqueuse (peinture à l’eau) et comme l’a écrit marie Aimée , la possibilité d’ouvrir à minima les fenêtres 15 mn par jour (le matin) est indispensable pour éliminer toutes traces de pollution intérieur qu’elle soit sous forme d’émanations liées aux matériaux ou tout simplement de CO2 (confinement) lié à la respiration.
    Pensez à reprendre( utiliser) un des Clips Climat créé à cet effet lors du lancement du plan climat régional en 2013. un des 10 traitait de la pollution de l’air intérieur et des facilités de mise en œuvre pour maintenir une ambiance saine. Il doit être encore en ligne. A votre disposition.

    1. merci beaucoup pour vos précieuses remarques ! Nous allons avoir un CHSCT spécifique sur le déménagement cela nous permettra de rentrer dans le concret. Merci encore

  3. est ce qu’il y aura mes mêmes commodités affectées aux nouveaux bâtiments à ceux qui restent dans les bâtiments aux abords des Présentines ? (Salle de sport, espace détente, crèche, conciergerie ………..)

  4. Avoir de la moquette neuve est généralement synonyme de mauvaise qualité de l’air intérieur car ce matériaux dégage beaucoup de COV. Cela peut entrainer nausées, fatigue, intoxications.
    Il est donc important de vérifier la qualité du matériau qui sera posé au sol.

      1. Bonjour
        Oui c’est bien la première question que nous avons posé aussi ! Il nous a été répondu que oui toutes les fenêtres de tous les bureaux s’ouvriront.
        Merci pour votre réactivité et votre message. Nous serons extrêmement vigilant sur les sols et matériaux utilisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *